De nouvelles accusations contre René Roberge

De nouvelles accusations à caractère sexuel impliquant un mineur viennent de... (Capture d'écran site web SunSentinel)

Agrandir

Capture d'écran site web SunSentinel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) De nouvelles accusations à caractère sexuel impliquant un mineur viennent de s'ajouter au dossier du Sherbrookois René Roberge, détenu en Floride dans une affaire de pédophilie.Roberge a été arrêté en novembre dès son arrivée en Floride.

Selon les autorités, l'homme âgé de 47 ans aurait pris l'avion en direction de la Floride après avoir fait la connaissance sur internet d'un garçon de 14 ans et de son père, qui avaient planifié des rapports sexuels. Il s'agissait en fait de policiers.Cette fois, selon le quotidien Sun Sentinel, les policiers détiendraient des preuves à l'effet que Roberge est entré en contact avec un véritable mineur dans le but d'avoir des relations sexuelles.

Les initiales de la victime alléguée auraient été inscrites dans l'acte d'accusation. Aucun autre détail n'a toutefois été dévoilé. Lors de sa comparution en janvier, l'avocat de Roberge avait indiqué que d'autres accusations pourraient être déposées relativement à une deuxième victime présumée. 

Roberge a déjà plaidé non coupable aux accusations d'avoir tenté de forcer et d'inciter un mineur à s'adonner à des activités sexuelles, de s'être rendu aux États-Unis dans l'intention de s'engager dans une conduite sexuelle illicite, et d'avoir transporté du matériel impliquant l'exploitation sexuelle de mineurs.

Il est passible d'une peine de prison à perpétuité s'il est reconnu coupable de ces accusations. Ces nouvelles accusations pourraient compromettre les négociations entourant un éventuel plaidoyer de culpabilité.

La demande de libération sous caution de Roberge avait été rejetée en novembre, le tribunal estimant qu'il représentait «un danger pour la communauté» et qu'il risquait de ne plus se présenter en cour. Selon le Sentinel, sa prochaine comparution est prévue le 23 mars, à Miami. Roberge occupait un emploi de technicien dans une station de télé de Sherbrooke au moment de son arrestation.

Il a été arrêté à la suite d'une opération d'infiltration. 

Selon les documents judiciaires, Roberge a aussi déclaré aux autorités qu'il prévoyait se rendre dans la région de San Antonio, au Texas, après son séjour en Floride, afin d'y avoir des relations sexuelles avec un autre garçon mineur, qui n'était pas impliqué dans l'opération d'infiltration. D'après les documents rendus publics par le département américain de la Sécurité intérieure (Homeland Security), les policiers ont amorcé cette opération d'infiltration il y a un an sur un site de réseautage social.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer