Des plongeurs pour retrouver Réal Bergeron

Les recherches ont repris, jeudi avant-midi dans la rivière Saint-François, au... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les recherches ont repris, jeudi avant-midi dans la rivière Saint-François, au centre-ville de Sherbrooke, afin de retrouver Réal Bergeron, ce randonneur disparu depuis dimanche dernier.

Les recherches ont repris, jeudi avant-midi dans la... (Imacom, Frédéric Côté) - image 1.0

Agrandir

Imacom, Frédéric Côté

Des plongeurs de la Sûreté du Québec (SQ) ont été demandés afin de fouiller un secteur où on identifié une crevasse assez importante pour qu'un humain puisse y tomber.

Le secteur de recherche est accidenté. Les plongeurs reçoivent l'aide des pompiers et des policiers de Sherbrooke.

Mercredi, un hélicoptère de la SQ s'était joint aux équipes de recherche sur le terrain.

C'est du haut des airs qu'on a vu voir la faille.

«Nous voulons savoir si la crevasse a été causée par quelqu'un qui s'est enfoncé sous la glace ou si elle a été formée de façon naturelle», explique Martin Carrier, porte-parole du Service de police de la Ville de Sherbrooke (SPS).

«Nous avons été vérifier dans son appartement. Tout est négatif.»


Réal Bergeron... (Photo tirée de Facebook) - image 3.0

Agrandir

Réal Bergeron

Photo tirée de Facebook

Rappelons que M. Bergeron est parti faire une randonnée de raquettes dimanche sur les berges de la rivière Saint-François, au centre-ville.

Les recherches faites mardi avaient permis d'apercevoir des traces de raquettes dans le secteur où l'homme de 62 ans a l'habitude de faire des randonnées.

Un homme correspondant à la description de Réal Bergeron avait été aperçu dimanche après-midi sur la glace de la rivière, au centre-ville de Sherbrooke.

En parallèle

L'équipe d'enquête du SPS mène aussi des recherches en parallèle. On veut savoir si, par exemple, des transactions ont été effectuées depuis la disparition du Sherbrookois dans ses comptes bancaires.

«Nous avons été vérifier dans son appartement. Tout est négatif», ajoute M. Carrier.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer