Le SPS recherche un homme parti en raquettes le long de la St-François

Les proches de Réal Bergeron de Sherbrooke vivent des moments angoissants alors... (Photo fournie)

Agrandir

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les proches de Réal Bergeron de Sherbrooke vivent des moments angoissants alors que l'homme n'a pas été revu depuis dimanche midi, moment où il s'est rendu en randonnée de raquettes en bordure de la rivière Saint-François au centre-ville.

Les recherches du Service de police de Sherbrooke qui ont été  amorcées mardi  en fin d'après-midi ont permis de constater la présence de traces de raquettes dans le secteur où l'homme de 62 ans a l'habitude de se rendre.

« Nous avons reçu une information du public qui nous confirme qu'un homme répondant à la description de Réal Bergeron a été aperçu dimanche vers 15 h sur la glace qui recouvre la rivière Saint-François », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, René Dubreuil.

Les policiers du SPS ont sillonné les berges de la rivière Saint-François à partir de la décharge de la rivière Magog jusqu'à la hauteur de la SPA-Estrie.

« Les traces de raquettes peuvent correspondre à la description de la personne portée disparue. C'est une possibilité que nous considérons fortement. Nous ne sommes pas capables de donner une description des vêtements qu'il portait parce que personne ne l'a vu quitter son domicile », mentionne René Dubreuil.

C'est la fille de Réal Bergeron qui a contacté les policiers mardi en milieu d'après-midi.

« Elle était sans nouvelle de son père depuis quelques jours ce qui n'est pas dans son habitude. Nous avons rapidement mis en place une équipe de recherches qui a été active jusqu'à la noirceur. C'est un endroit qui est escarpé à certains endroits », assure René Dubreuil.

L'équipe de recherches et sauvetage du SPS sera de retour dès mercredi matin sur le terrain. La demande d'assistance pour avoir accès à l'hélicoptère de la Sûreté du Québec a été faite.

Toute information concernant cette disparition peut être faite au SPS au 819-821-555.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer