Un voleur de crevettes s'en tire à bon compte

Un homme de Sherbrooke s'en tire à bon compte après avoir plaidé coupable à une... (Archives AP)

Agrandir

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un homme de Sherbrooke s'en tire à bon compte après avoir plaidé coupable à une série de crimes commis au cours des dernières années.

Roger Jr Michaud a été condamné cette semaine par le juge Érick Vanchestein de la Cour du Québec à 15 mois de prison, alors que le ministère public en réclamait plus du double.

Défendu par Me Jean-Marc Bénard, l'homme de 51 ans qui possède des antécédents judiciaires depuis 1983 a réglé ses comptes avec la justice.

Trahi par son ADN, il a reconnu s'être introduction par effraction à l'Université de Sherbrooke en 2006 où il avait fracassé les vitres extérieures du pavillon Univestrie puis celles des machines distributrices. Il a fait la même chose au Collège Champlain de Lennoxville où il y a eu pour 16 500 $ de dommages.

Il a reconnu une introduction par effraction à l'entreprise Sherlic sur la rue Longpré où il a fait pour 2500 $ de dommages et chez Zone Images King Ouest où il a fait pour 2000 $ de dommages en juillet 2013.

Il a aussi reconnu la possession de cannabis en octobre 2014 et la tentative de production d'huile de cannabis à l'été 2014.

Vol de crevettes

Michaud a reconnu un vol de sacs de crevettes au Tigre Géant en février 2014 où il s'était sauvé en vélo.

Roger Jr Michaud avait aussi des dossiers en matière de stupéfiants. Il a reconnu le trafic de drogues de synthèse entre avril et octobre 2014 et la possession dans le but d'en faire le trafic en octobre 2014.

C'est à la suite de son arrestation dans cette affaire que Michaud a été incarcéré.

Les 111 jours de détention provisoire qu'il cumulait n'ont pas été déduits de sa peine de 15 mois imposés par le juge Vanchestein.

Me Jean-Marc Bénard réclamait douze mois de détention pour son client, alors que la procureure aux poursuites criminelles Me Tian Meng demandait une peine de 30 à 36 mois de prison.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer