Bébé secoué: un pédiatre appelé à la barre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le pédiatre du CHUS qui a évalué l'enfant qui aurait été secoué par son père le 1er janvier dernier sera entendu lors de l'enquête sur remise en liberté.

Le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec a suspendu l'audition de l'enquête sur remise en liberté de l'individu de 34 ans de Richmond, mardi, au palais de justice de Sherbrooke.

Le juge a fait cette demande à la poursuite après l'audition des trois témoins appelés à la barre afin de connaître de façon précise l'état de santé de l'enfant.

C'est une accusation de voies de fait graves qui pèse contre le père de famille de 34 ans. Il a été arrêté le 5 février. Il est détenu depuis le dépôt des accusations contre lui.

La procureure aux poursuites criminelles Me Marie-Line Ducharme avait assigné l'enquêteur de la Sûreté du Québec au dossier comme témoin.

Une ordonnance de non-publication empêche de révéler la preuve présentée par les témoins.

En défense Me Michel Dussault a appelé à la barre la mère de l'enfant de deux mois de même que l'accusé.

Il est impossible de révéler l'identité de l'accusé pour protéger celle de la victime.

Le dossier a été reporté au 16 février pour permettre la fin de l'audition de l'enquête sur remise en liberté.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer