Une alarme à la fuite de gaz force l'évacuation d'une école à Brompton

Une alarme à la fuite de gaz a forcé l'évacuation d'une école de... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Une alarme à la fuite de gaz a forcé l'évacuation d'une école de l'arrondissement Brompton, mardi après-midi.

Des élèves du pavillon de l'Académie du Sacré-Coeur de l'école des Deux-Rives ont dû quitter leur classe vers 14h45. Ils ont pu les réintégrer environ une demi-heure après, signale Martin Carrier, porte-parole du Service de police de Sherbrooke.

Les pompiers ont été dépêchés sur place et les autorités ont été avisées. L'entrée de l'alimentation en gaz de l'école a été fermée, le temps que les gens de Gaz Métro interviennent.

Du côté de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS),  on mentionne que le Service des ressources matérielles a été mis sur le coup pour rétablir la situation.

On précise que l'événement n'a pas été causé par le bris de tuyau, mais simplement par un détendeur de pression qui a fait défaut.

Ce n'est pas la première fois que les services d'urgence doivent être mobilisés dans ce secteur pour des fuites de gaz. En mai 2011, une odeur de gaz avait forcé l'évacuation d'environ 150 élèves de la même école de la rue de la Croix.

En juillet 2004, le bris d'une conduite de gaz naturel avait forcé une autre évacuation des résidents dans le secteur de l'école secondaire de Bromptonville, soit un périmètre de 500 mètres à la ronde autour du bris.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer