Un homme de 74 ans accusé de grossière indécence à répétition

Camille Roy... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Camille Roy

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Camille Roy, un Drummondvillois de 74 ans, fait face à une dizaine de chefs d'accusation de grossière indécence pour s'être exhibé les parties génitales à de nombreuses reprises au cours des derniers mois.

Selon l'acte d'accusation, le septuagénaire aurait baissé son pantalon à au moins six reprises depuis le mois d'octobre dans l'objectif d'intimider deux victimes. Ces dernières ont choisi de porter plainte à la Sûreté du Québec plutôt que de continuer de subir de telles offenses.

Bien que la Couronne ne se soit pas opposée à la remise en liberté de Roy en attente de son procès, jugeant qu'il ne représente pas un danger pour la collectivité, l'accusé a passé la nuit derrière les barreaux.

Il n'a effectivement pas été en mesure d'offrir les garanties nécessaires au respect des conditions qui lui ont été imposées.

Camille Roy n'en est pas à ses premiers démêlés avec la justice et il a déjà été condamné à une douzaine de mois d'emprisonnement au cours des années 1990 pour des crimes à caractère sexuels. Ces antécédents pourraient peser dans la balance s'il est reconnu coupable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer