Drummondville: la mère est morte de ses blessures

Le tragique incendie qui a coûté la vie à deux petits garçons en début de... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
DRUMMONDVILLE

Le tragique incendie qui a coûté la vie à deux petits garçons en début de soirée, vendredi dernier, dans un logement de Drummondville, a fait une troisième victime, selon ce que confirme la Sûreté du Québec (SQ), lundi.

Une femme de 36 ans, mère des deux jeunes victimes âgées de 4 et de 7 ans et du bébé qui lutte toujours pour rester en vie, est morte de ses blessures dimanche soir dans un hôpital de la région de Québec.

Le conjoint de la dame, père des trois enfants, a pour sa part quitté l'hôpital après y avoir été admis pour un violent choc nerveux. Il sera interrogé par les enquêteurs lorsque son état se sera amélioré.

Des enquêteurs et techniciens en scène d'incendie de la SQ poursuivent leur travail pour faire la lumière sur le tragique incendie. Les résultats ne devraient pas être connus avant quelques jours mais déjà, l'hypothèse d'un incendie d'origine accidentelle semble probable.

Les dégâts causés à l'immeuble par le feu ont été minimes.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer