L'ancien maire Boudreau obtient la clémence du Tribunal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) L'ancien maire de Saint-Charles-de-Drummond Bernard Boudreau s'en tire à bon compte. Déclaré coupable de supposition de personne après avoir pris l'identité d'un confrère avocat, il vient de recevoir une absolution inconditionnelle.

Le juge Sylvain Lépine a estimé qu'il n'était pas dans l'intérêt du public que le criminaliste soit affligé d'un casier judiciaire pour un écart de conduite de cet ordre. Il croit qu'il est préférable que Boudreau puisse reprendre la pratique de droit et réintégrer le Barreau.

Rappelons que, le 24 avril 2014, l'avocat s'est fait passer pour son collège Bruno Lapierre qui ne pouvait être présent pour représenter un client au palais de justice de Joliette. Il croyait ne pas avoir à intervenir dans le dossier, que son rôle se limitait à entendre un jugement. Puisque le magistrat n'était pas prêt à rendre son verdict, il a été forcé de prendre une décision et de divulguer son identité. Or, il n'était pas mandaté par la Cour pour représenter ce client.

La Couronne souhaitait qu'il soit condamné à une amende de 1000 $. Le juge lui a plutôt ordonné de faire un don de 2000 $ en échange de son absolution.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer