Turcotte reconnait des gestes indécents commis dans des douches publiques

Michaël Turcotte, originaire de Terrebonne mais ayant complété ses études à... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Michaël Turcotte, originaire de Terrebonne mais ayant complété ses études à Sherbrooke, a réglé ses comptes avec la justice jeudi au palais de justice de Sherbrooke.

L'individu de 30 ans a coupé court à son enquête préliminaire en plaidant coupable aux accusations d'avoir accédé à de la pornographie juvénile entre octobre 2008 et mai 2010, de possession de pornographie juvénile en juin et juillet 2010 ainsi que d'action indécente à l'Université de Sherbrooke.

Il a reconnu avoir commis ces gestes indécents devant des enfants dans les douches du centre sportif de l'Université de Sherbrooke. Le 22 novembre 2013, Turcotte a incité deux jeunes garçons à retirer leur maillot de bain alors qu'ils prenaient leur douche près de lui.

Les policiers ont arrêté Turcotte sur les lieux. Il ne devait pas se trouver dans des parcs ou piscines où peuvent se trouver des enfants de moins de 16 ans lors des événements.

Il a reconnu ces bris de conditions devant le juge Érick Vanchestein de la Cour du Québec.

Cheveux à la nuque, vêtu d'une chemise rayée, Turcotte semblait résigné en enregistrant ses plaidoyers de culpabilité. Ses parents étaient présents au tribunal lorsqu'il a plaidé coupable aux accusations portées contre lui.

Tucotte purge déjà une peine de détention de 540 jours qui lui a été imposée à Saint-Jérôme pour une affaire d'attouchements sexuels.

La procureure aux poursuites criminelles Me Joanny Saint-Pierre et l'avocate de la défense Me Josée Goulet feront leurs observations sur la peine dans ce dossier le 26 janvier prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer