La Petite Boite Noire brûle

L'immeuble abritant la salle de spectacle La Petite Boite Noire, sur la rue... (IMACOM, Julien Chamberland)

Agrandir

IMACOM, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) L'immeuble abritant la salle de spectacle La Petite Boite Noire, sur la rue Wellington Sud, a été ravagé par les flammes dans la nuit de vendredi à samedi.

Tous les pompiers de Sherbrooke ont été mobilisés pour combattre l'incendie, qui s'est rapidement propagé aux étages supérieurs du bâtiment, où sont situés des appartements.

> Le bâtiment sera démoli

> Notre galerie photo (Facebook)

Le feu s'est déclaré aux alentours de 23h45, alors que le groupe Blood and Glass se produisait dans la salle du centre-ville. «À un moment, j'ai dit à mon amie que ça sentait le feu, mais c'était une odeur un peu diffuse. Après, l'alarme s'est déclenchée, on s'est levés et on a pris nos manteaux, puis l'odeur est devenue de plus en plus présente. Le monde s'est assez rapidement retrouvé dehors, la salle se remplissait vite de boucane», relate le journaliste culturel Dominic Tardif, qui assistait au spectacle.

«Les membres du groupe ont fini leur chanson et se sont mis à sortir aussi. Une fois dehors, tout le monde a compris qu'il s'agissait d'un véritable incendie», poursuit celui qui soutient que les forces de l'ordre présentes en grand nombre sur place semblaient «très préoccupées» par la situation.

Les logements qui se trouvaient dans la bâtisse ont rapidement été évacués.

L'affaire n'est pas sans rappeler le feu qui a eu lieu au Boquébière cet été, bien que les dommages seront nettement plus importants du côté de La Petite Boite Noire. «Est-ce qu'on pourrait épargner nos lieux de culture émergente à Sherbrooke? Après le Boquébière, La Petite Boite Noire... C'est vraiment triste», lançait d'ailleurs Dominic Tardif.

La Wellington bloquée

Camions de pompiers, voitures de police, ambulances; la Wellington Sud était carrément bloquée pendant l'incendie. Pas moyen d'y circuler à voiture.

Les piétons étaient toutefois nombreux à essayer de passer, malgré le périmètre de sécurité installé par les policiers. Nombre d'entre eux semblaient en état d'ébriété et étaient rapidement éloignés par les agents lorsqu'ils tentaient de s'approcher de l'immeuble en flammes.

Des curieux venaient voir ce qui se passait, mais ne restaient pour la plupart pas longtemps; le froid intense les enjoignait fort probablement à rentrer à l'intérieur. 

Partager

À lire aussi

  • Quel avenir pour La Petite Boite Noire?

    Faits divers

    Quel avenir pour La Petite Boite Noire?

    Le groupe Blood and Glass aura été le dernier à se produire sur la scène de La Petite Boite Noire telle qu'on la connaissait depuis presque trois... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer