Enquête sur l'UQTR: Drummondville a collaboré avec l'UPAC

La Ville de Drummondville a collaboré avec l'Unité permanente anticorruption... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Ville de Drummondville a collaboré avec l'Unité permanente anticorruption (UPAC) dans son enquête sur les contrats octroyés par l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Une rencontre s'est déroulée l'été dernier entre des membres de la fonction publique de la Ville de Drummondville et des enquêteurs de l'UPAC, annonce la municipalité du Centre-du-Québec.

Ils souhaitaient en savoir plus sur l'origine et l'évolution du projet, dont les contrats qui ont été accordés par l'UQTR, en vue de l'implantation de l'institution à Drummondville.

«Cette rencontre s'est tenue avant l'octroi des contrats de construction par la Ville de Drummondville via des appels d'offres publics qui, rappelons-le, ont permis des économies de six millions de dollars. Aucune question portant sur ces contrats n'a été adressée à la Ville», déclare un communiqué de presse.

«Quelques semaines plus tard, le montage financier du futur campus universitaire a reçu l'approbation des instances gouvernementales, à savoir le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, de même que le ministère des Finances.»

La Ville assure qu'en aucun temps elle n'a fait l'objet d'une enquête et qu'elle n'émettra aucun autre commentaire.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer