Anthony Labranche était étendu sur la chaussée, selon le coroner

Anthony Labranche était vraisemblablement étendu sur la chaussée de la route... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Anthony Labranche était vraisemblablement étendu sur la chaussée de la route 253 à Saint-Malo lorsqu'il a été happé par un camion remorque le 24 juin 2014.

Telle est la conclusion à laquelle le coroner Paul Dionne arrive à la suite de l'analyse des divers rapports d'enquête de cet accident mortel.

«L'enquête de police permet d'établir que la victime était possiblement déjà étendue sur la voie publique au moment où il y a eu collision avec le camion. L'expertise du camion ne révèle pas de trace d'impact au niveau du parechoc. Le conducteur du camion ne s'est jamais rendu compte de l'impact», analyse le coroner Dionne.

L'homme de 19 ans était intoxiqué par l'alcool au moment des événements. Il circulait à pied sur la route 253 lorsqu'il a été happé vers 3h50. Il retournait à pied dormir chez un ami après les festivités de la Fête nationale à Saint-Malo.

Il n'y a eu aucun témoin de l'accident.

Aucune accusation n'a été portée contre le conducteur impliqué.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer