La SQ intercepte... une personne décédée selon la SAAQ

Les policiers de la SQ de Drummond ont procédé, dans la nuit de mardi à hier, à... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Les policiers de la SQ de Drummond ont procédé, dans la nuit de mardi à mercredi, à l'interception d'un individu qui apparaissait pourtant comme étant décédé dans les registres de la Société de l'assurance automobile du Québec.

Peu avant 5 h, les autorités ont été informées d'une tentative d'introduction par effraction dans le commerce Rochefort électronique, situé sur le boulevard Saint-Joseph à Drummondville. À leur arrivée, les patrouilleurs ont remarqué qu'une vitrine du magasin avait été fracassée. Des traces de pas dans la neige les ont conduits à une résidence de la rue Demers.

Sur place, les policiers ont interpellé un individu. Au moment d'entrer l'identité du suspect dans le système informatique, ils se sont aperçus qu'il portait la mention «décédé». Constatant que leur interlocuteur était bien vivant, ils se sont servis de marques distinctives, dont des tatouages, pour confirmer l'identité du suspect.

Selon les premières hypothèses, il est possible que l'homme ait réussi, par quelconque manigance, à se faire passer pour mort aux yeux de la SAAQ. Il est aussi envisagé que les fonctionnaires de la société d'État aient commis une bourde lors du traitement de son dossier.

Aucune arrestation n'a été faite en ce moment, mais une enquête est en cours concernant le méfait sur le commerce et la tentative de vol. On aura également tôt fait de régler l'imbroglio concernant la mort du suspect.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer