Le feu détruit une maison sans occupant

Une résidence du secteur rural de Compton a été la proie des flammes, tard... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Une résidence du secteur rural de Compton a été la proie des flammes, tard mardi soir. Le bâtiment est une perte totale, même s'il est demeuré debout.

C'est un passant qui a alerté les pompiers, vers 8 h 30, alors qu'il a constaté qu'un incendie sévissait au 610 du chemin Vaillancourt. La résidence, une maison mobile, n'était pas habitée en permanence, mentionne Yanick Paré, chef pompier à Compton.

« Le feu était pris dans l'entretoit, dit-il. Ça a quand même été rapidement pour le maîtriser. Vers minuit, tout était terminé. »

« La charpente est encore debout, mais l'intérieur a été tout carbonisé. Les dommages pourraient être autour de 100 000 $. »

Le travail des pompiers, qui ont eu recours à l'aide de leurs confrères de Coaticook et de Waterville pour l'usage de citernes supplémentaires a été compliqué par le froid.

« Tout gelait, ce n'était pas drôle », lance M. Paré.

« Il faisait moins 20 degrés. Quand les gars rentraient pour se réchauffer, ça faisait de la condensation. »

Le feu a pu être causé par une défectuosité du système de chauffage à l'huile, ajoute-t-il. Le système d'alarme était en fonction, mais il n'était pas relié à un réseau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer