Une voiture prend feu sur le plateau Saint-Joseph

Un feu spectaculaire s'est déclenché le 23 décembre dernier lorsqu'une voiture... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Un feu spectaculaire s'est déclenché le 23 décembre dernier lorsqu'une voiture a été complètement incendiée dans le stationnement du Canadian Tire situé sur le plateau Saint-Joseph.

Roulant sur la 410 en direction ouest aux environs de 20h30 mardi, un homme a jugé bon de quitter l'autoroute lorsque sa voiture a commencé à sentir le roussi. Peu après qu'il eut isolé son véhicule dans le stationnement du plateau Saint-Joseph et qu'il en fut sorti, l'habitacle de la voiture s'est enflammé, faisant place à un brasier de plusieurs mètres de haut.

Un seul camion-pompe a été nécessaire pour maîtriser totalement l'incendie, aux alentours de 20h45.

«Avec tous les matériaux qui constituent l'habitacle d'une voiture, c'est un feu qui prend une ampleur spectaculaire, mais ce n'est pas un incendie qui dure longtemps puisque les matériaux se consument rapidement», explique le chef aux opérations du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke, Christian Blais.

Ce dernier souligne que bien qu'il soit spectaculaire, ce type d'événement survient environ cinq ou six fois par année. Si le véhicule est isolé comme dans le cas de mardi, un seul camion sera dépêché sur place, tandis que s'il est à proximité d'un immeuble ou d'une maison, l'événement sera traité comme un feu de bâtiment et plusieurs véhicules seront envoyés pour le résorber.

«La plupart du temps, ce sont des problèmes mécaniques ou électriques qui produisent de la chaleur. Quand celle-ci se transfère à l'habitacle, ça produit un feu intense», résume Christian Blais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer