La SQ arrête des chauffards récalcitrants

La Sûreté du Québec (SQ) a eu maille à partir avec des conducteurs pour le... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Sûreté du Québec (SQ) a eu maille à partir avec des conducteurs pour le moins récalcitrants au cours des dernières heures.

Le plus récent événement a eu lieu lors de la patrouille régulière, vers 2h dans le secteur de Racine, près de Valcourt. Les policiers du poste de la MRC du Val-Saint-François circulaient sur la route 243 lorsqu'un véhicule les a dépassés à grande vitesse.

«Les policiers tentent donc d'intercepter la voiture (gyrophares et sirène en fonction) mais le véhicule refuse de s'immobiliser», relate Mélanie Dumaresq, porte-parole de la SQ.

«Le véhicule fuyard se dirige ensuite sur l'autoroute 55 en direction sud dans le secteur de Windsor et il a  heurté un garde-fou pour ensuite terminé sa course dans le terre-plein central. Le service incendie et les paramédics ont été  appelés pour porter assistance au conducteur suspect âgé de 19 ans de Sherbrooke.»

On a dû avoir recours aux pinces de désincarcération  pour extirper le conducteur du véhicule. «Sur place, les policiers ont constaté qu'il s'agissait d'une personne dont l'état mental était perturbé. Il a été transporté dans un centre hospitalier», ajoute la sergente.

«À la suite de l'impact, il a subi des blessures mineures.»

L'autoroute 55 Sud a été fermée à la circulation afin que reconstitutionniste et un enquêteur analysent la scène. À première vue l'alcool et la vitesse ne semble pas en cause, dit Mme Dumaresq.

Voies de fait

Par ailleurs, un jeune homme dans la vingtaine doit faire face à une dizaine de chefs d'accusations pour avoir commis une série d'infractions dans la nuit de vendredi à samedi. Les policiers de la SQ ont reçu au moins un appel signalant sa conduite dangereuse.

«En arrivant à l'intersection du Boulevard Foucault et de la rue Monfette, ils ont localisé le véhicule qui avait fait une sortie de route à droite. Le conducteur est toujours à bord et les agents ont des motifs raisonnables de croire qu'il est en capacité de conduite affaiblie», poursuit la porte-parole de la SQ.

«Lorsque ceux-ci tentent de l'arrêter, ce dernier aurait résisté à son arrestation. Il commet des voies de fait contre les deux policiers, profère des menaces de mort contre l'un d'eux, entrave leur travail, tente de les intimider et serait allé jusqu'à endommager la cellule dans laquelle les policiers le place.»

Le suspect est demeuré détenu jusqu'à lundi. Il doit faire face à diverses accusations, comme conduite dangereuse, conduite avec les facultés affaiblies, voies de fait et menace de mort sur un agent, intimidation d'une personne liée au système de justice et possession simple de cannabis, énumère-t-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer