23 mois de prison pour Didier Terancier

Didier Terancier a été condamné à 23 mois... (Archives La Tribune)

Agrandir

Didier Terancier a été condamné à 23 mois de prison pour avoir causé des lésions à deux de passagers alors qu'il conduisait son véhicule dangereusement.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Adhérant à une proposition commune de la Couronne et de la défense, le juge de la Cour du Québec Bruno Langelier a condamné Didier Terancier à 23 mois d'emprisonnement pour avoir conduit dangereusement son véhicule le 24 juillet 2012 et avoir causé des lésions à deux victimes.

Puisqu'il est demeuré détenu pendant six semaines lors de son arrestation initiale, le chauffard de 40 ans passera les 21 prochains mois et demi derrière les barreaux. Sa peine d'emprisonnement est assortie d'une interdiction de conduire de trois ans.

Michael Boulay, l'une des victimes de Terancier s'est fait entendre par l'entremise d'une lettre adressée au Tribunal. Le père de famille est confiné à un fauteuil roulant pour le reste de sa vie. Il aurait demandé au conducteur à plusieurs reprises de ralentir, mais l'accusé n'a visiblement pas obtempéré. Sa mère, Sylvie Morin, a également témoigné des difficultés vécues depuis le drame.

Sous la force de l'impact, une autre passagère, qui ne portait pas sa ceinture de sécurité, a été éjectée du véhicule, elle a subi plusieurs fractures de la colonne vertébrale et garde toujours d'importantes séquelles, dont une migraine.

Selon ce qui a été mis en preuve, le Lavallois de 40 ans et ses passagers revenaient d'une fête à Thetford Mines. Ils circulaient à une vitesse s'approchant les 200 km/h. Vers 4h30, alors qu'il se trouvait à proximité de la Grande Place des Bois-Francs, il a perdu la maîtrise de sa Lexus et a percuté un arbre avant de s'immobiliser.

Tout indique que Didier Terancier tentait d'échapper aux policiers qui voulaient l'intercepter lorsque sa voiture a quitté la route pour heurter un arbre et se retrouver dans le fossé. Il a initialement été accusé de conduite avec les capacités affaiblies, mais ce chef a été rayé en cours de procédure.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer