Opération macache: Danny Barrière rachète son chalet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Condamné à 30 mois de prison pour son implication dans le cadre de l'opération « macache », Danny Barrière vient de régler ses comptes avec le bureau de lutte aux produits de la criminalité.

Le chalet qu'il possédait avec sa conjointe avait fait l'objet d'une ordonnance de blocage judiciaire dans le cadre des procédures entreprises à la suite de cette opération policière, puis de l'opération « kayak ».

Danny Barrière a toutefois été acquitté dans le cadre de « kayak » après avoir plaidé coupable aux accusations de « macache ».

Barrière a reconnu avoir joué un rôle dans l'organisation criminelle qui produisait du cannabis. Il a plaidé coupable à un complot pour production de cannabis entre octobre 2012 et janvier 2013, production de cannabis ainsi que possession de cannabis et de champignon magique dans le but de trafic.

Barrière avait loué son chalet de Racine à la tête dirigeante Christian Chénard afin qu'il y produise du cannabis. Chénard a été condamné à 52 mois de prison en mai 2013 dans cette affaire.

C'est dans ce cadre que le bâtiment avait été saisi.

L'opération policière « macache » avait été menée par l'escouade régionale mixte drogue à divers endroits à Sherbrooke et Saint-Denis-de-Brompton. Dix perquisitions avaient été réalisées et dix personnes arrêtées.

Au chalet de Barrière à Racine, les policiers avaient saisi au sous-sol 240 plants de cannabis ainsi que l'équipement servant à la production. Au rez-de-chaussée du chalet, qui ne communique pas avec le sous-sol, 46 grammes de cannabis et 413 grammes de champignons magiques avaient été saisis.

Pour régler ses comptes avec la justice à ce chapitre, son avocate Me Mylène Lareau s'est entendue avec Me Martine Savard du bureau de lutte aux produits de la criminalité. La conjointe de Barrière a déposé une quittance de 70 000 $ sur le chalet ce qui représentait la part de Barrière pour que soit libéré le bâtiment.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer