Bilan annuel du SPS: plus d'accidents, moins de blessés

Même si le nombre total d'accidents a augmenté à Sherbrooke au cours de la... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Même si le nombre total d'accidents a augmenté à Sherbrooke au cours de la dernière année, les accidents avec blessés graves ont diminué de façon importante.

Robert Pednault... (Imacom, Jocelyn Riendeau) - image 1.0

Agrandir

Robert Pednault

Imacom, Jocelyn Riendeau

Au cours de l'année 2013, il est survenu quatre accidents mortels, treize avec blessés graves et 467 avec blessés légers, soit à peu près le même nombre qu'en 2012, où il y avait eu trois blessés graves et un blessé léger de plus lors des accidents.

Si l'on tient compte du territoire desservi par la Sûreté du Québec à Sherbrooke depuis 2009, le nombre d'accidents avec blessés a baissé de façon importante, passant de 689 blessés légers en 2009, à 575 en 2010, 512 en 2011 pour atteindre le niveau de 2012 et 2013. Même chose pour les blessés graves, qui sont passés graduellement de 28 en 2009 à 13 lors de la dernière année complète.

C'est en nombre d'accidents au total que l'augmentation se fait sentir au SPS, alors que le nombre est passé de 1853 en 2012 à 1906 en 2013.

«Il est important de noter que dans 75 pour cent des accidents de la route, il n'y a aucune personne blessée», mentionne le bilan du SPS.

«Un grand nombre d'opérations spéciales sont réalisées, notamment pour le respect des arrêts, des feux de circulation, du port de la ceinture de sécurité, des passages pour piétons et de l'utilisation du cellulaire au volant»


C'est un total de 1200 kilomètres de route que le SPS doit patrouiller.

«La sécurité routière représente une des priorités du SPS. Bien qu'il y ait eu une légère hausse du nombre d'accidents sans blessé en 2013 par rapport à 2012, le nombre d'accidents reste néanmoins inférieur à la moyenne des dernières années. Afin d'améliorer constamment le bilan routier à Sherbrooke, un grand nombre d'opérations spéciales sont réalisées, notamment pour le respect des arrêts, des feux de circulation, du port de la ceinture de sécurité, des passages pour piétons et de l'utilisation du cellulaire au volant», mentionne en introduction du rapport annuel du SPS le directeur Robert Pednault.

Le SPS a donné 27 865 constats d'infraction au Code de la sécurité routière. Les arrêts obligatoires (+28,2 %), le port de la ceinture de sécurité (+42,5 %), le respect du corridor de sécurité (+100 %), les feux de circulation (+78,5 %), les passages pour piétons (+74,1 %) et le virage à droite sur feu rouge (+167,9 %) sont en hausse importante. Le nombre de constats d'infraction pour le cellulaire au volant a reculé de 32,3 %.

Si l'on ajoute les infractions au règlement municipal, soit le stationnement ainsi que la paix et la tranquillité publique, ce sont 43 225 constats en 2013 par rapport à 41 127 en 2012, qui constituent la hausse de 5,1 % des constats remis à Sherbrooke en 2013.

Le SPS a continué à travailler à la sécurité des piétons notamment avec le programme «Bon pied bon oeil». Les efforts semblent porter leurs fruits, le nombre de piétons blessés passant de 59 personnes en 2012 à 36 en 2013.

Changements à la direction

Le visage de l'état-major du SPS a continué sa métamorphose au cours de l'année 2013. S'il a succédé à Gaétan Labbé en septembre 2014, Robert Pednault avait obtenu la promotion à la direction adjointe en 2013 à la suite du départ à la retraite de Constant Robidas. Danny McConnell a pris du gallon en devenant le nouvel inspecteur à la division des enquêtes criminelles, Daniel Breton est devenu capitaine à la division des normes professionnelles et Stéphane Gauthier a été promu capitaine à la division de la surveillance du territoire.

Du côté des normes professionnelles, le SPS a reçu 46 plaintes en déontologie policière. De ce nombre, une seule a fait l'objet d'une enquête, dix-huit dossiers ont été fermés et neuf plaintes se sont réglées en conciliation. 

Le reste des plaintes sont toujours en attente de décision.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer