Incendie de Scotstown: la cause semble accidentelle

L'incendie mortel survenu mardi à Scotstown pourrait bien être d'origine... (La Tribune, Christine Bureau)

Agrandir

La Tribune, Christine Bureau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'incendie mortel survenu mardi à Scotstown pourrait bien être d'origine accidentelle, selon les premières expertises effectuées sur la scène du sinistre.

Un technicien en scène d'incendie et un enquêteur de la Sûreté du Québec (SQ) ont procédé à l'analyse des lieux mercredi avant-midi.

«L'enquête concernant l'incendie mortel est toujours en cours. Pour l'instant, aucun élément suspect n'a été relevé sur place», confirme  la sergente Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ.

«La cause exacte de l'incendie est toujours inconnue, mais il est possible qu'il s'agisse d'un incendie d'origine accidentelle qui a causé la mort de la personne qui se trouvait à l'intérieur de la résidence au moment où il s'est déclaré.»

L'identité de la victime n'est pas disponible pour le moment. Elle sera rendue publique par le coroner affecté au dossier uniquement lorsque l'identification formelle aura été effectuée, ajoute Mme Guindon.

Rappelons que le  corps a été retrouvé dans les décombres d'une résidence incendiée sur le chemin de Ditton. Ce sont les pompiers, après fait l'extinction des flammes, qui ont fait la macabre découverte.

L'autopsie doit être pratiquée au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal pour déterminer l'identité de la victime et la cause exacte de son décès.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer