Un homme plonge dans les eaux glaciales de la St-François

Les policiers et les pompiers de Drummondville multiplient les efforts afin de... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Les policiers et les pompiers de Drummondville multiplient les efforts afin de retrouver un homme d'une vingtaine d'années qui est tombé d'une motomarine en marche. L'incident s'est produit vers 10h30, mardi matin, dans l'eau glaciale de la rivière Saint-François, on craint évidemment le pire.

« Nous avons une équipe de policiers sur une embarcation et les pompiers ont également leur équipe. Il y a aussi d'autres policiers qui ratissent les berges et nous envisageons de faire appel à un hélicoptère afin de faciliter nos recherches », explique la porte-parole de la SQ Mélanie Dumaresq.

Deux amis étaient à faire l'essai d'une motomarine usagée lorsque l'événement s'est produit. Ils auraient perdu la maîtrise de leur monture et seraient passés par-dessus bord. L'un des deux hommes a été plus chanceux et a réussi à se hisser jusqu'à la rive où il a été secouru par Michel Hotte, un riverain.

« J'étais à effectuer des travaux sur mon terrain lorsque j'ai vu un homme qui marchait dans l'eau, il criait, il était en panique. Il m'a dit qu'il était avec son meilleur ami et qu'ils étaient tombés. J'ai essayé de le réchauffer, mais il criait et il pleurait », raconte le témoin résident du chemin Allard à Drummondville.

Les circonstances entourant la présence des deux hommes sur la rivière Saint-François à ce moment de l'année sont plutôt nébuleuses. La victime repêchée a fourni des réponses vagues lorsqu'interrogée par les policiers. Certains affirment qu'ils étaient à essayer une motomarine qu'ils prévoyaient acheter, d'autres avancent qu'ils l'auraient volée.

Chose certaine, les deux marins en herbe ne portaient pas de ceinture de sauvetage et n'étaient pas habillés d'un habit adapté à la température froide du cours d'eau.

Pour ce qui est de la motomarine, elle a dérivé de l'autre côté de la rivière. Elle a été repêchée et saisie pour expertise.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer