Un producteur de drogue arrêté en pleine livraison

Un présumé producteur de drogue a joué de malchance quand il s'est fait... (Archives La Tribune, Frédéric Côté)

Agrandir

Archives La Tribune, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un présumé producteur de drogue a joué de malchance quand il s'est fait intercepter par un policier alors qu'il était vraisemblablement en pleine livraison d'une partie de sa production.

Mardi, vers 15h05, des patrouilleurs de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) ont intercepté un véhicule sur la route 220 dans le Canton d'Orford pour une simple vérification de routine.

«Le conducteur n'a pas son permis de conduire et s'identifie comme étant le propriétaire du véhicule», note l'agent Paul Tear, porte-parole de la RPM. Le policier l'avise immédiatement que de donner une fausse identité ne l'aidera pas.»

«Le conducteur donne alors son vrai nom et avoue que son permis est révoqué pour deux dossiers de conduite en état d'ébriété et qu'il est en attente de procès pour un troisième dossier. Il est donc mis en état d'arrestation pour avoir conduit pendant interdiction.»

On décèle du même coup une forte odeur de cannabis frais émanant du véhicule «Les policiers vérifient l'intérieur et y découvrent sept grammes de cannabis, 27 grammes de haschich et 51 comprimés de méthamphétamine», énumère M. Tear.

«Après enquête, les policiers ont eu des motifs de croire que le suspect possède et vend des stupéfiants à partir de son domicile à Bonsecours.»

Un mandat de perquisition est obtenu en soirée et les policiers ont pu fouiller la résidence du suspect, assistés de la Sûreté du Québec.

Sur les lieux, les policiers découvrent dans la maison et dans le garage quatre serres de production de cannabis. Ils ont saisi 21 plants de cannabis, dix grammes de cocaïne, 122 comprimés de méthamphétamine, 2,2 kilos de cannabis en vrac et 131 grammes de champignons magiques.

Le suspect est demeuré détenu jusqu'à sa comparution au palais de justice de Sherbrooke pour faire face à des accusations de conduite pendant interdiction,  possession de stupéfiants dans le but de trafic et production de cannabis, souligne l'agent Tear.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer