« On a montré c'était qui les meilleurs »

Le gardien du Boomerang du Cégep André-Laurendeau, Liam... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Le gardien du Boomerang du Cégep André-Laurendeau, Liam Soulière, a été solide devant son filet. Sur la séquence, il ferme laporte devant Marc-Olivier Girard.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Boomerang du Cégep André-Laudendeau s'est présenté à Lennoxville avec la seule intention de niveler la marquer dans cette série finale du circuit collégial division 1. Et les Cougars n'ont pu freiner les visiteurs, perdant ainsi la deuxième manche de la finale par la marque de 4 à 1.

Le club de hockey du Collège Champlain a tout fait pour mener cet affrontement ultime avec une avance de deux victoires. Malgré une domination en ce qui a trait à la possession de rondelle et à la quantité de tirs au but, les Cougars ont dû s'avouer vaincus vendredi soir.

« On a manqué de désir et on n'a pas terminé nos jeux, admet le pilote sherbrookois Stephan Lebeau. On ne jouait pas avec assez d'acharnement devant le gardien. On devait créer du trafic pour récupérer les rondelles devant le but et faire dévier la rondelle. Mais les opportunités étaient là. Toutefois, malgré notre bon début de match, on s'est montrés complaisants dans notre zone et l'adversaire en a profité pour marquer trois buts en première période. »

Le quatrième filet du Boomerang obtenu en troisième période par le Sherbrookois Tristan Gagnon a scié les jambes des locaux.

« Le quatrième but a affecté les Cougars. Ils pensaient déjà à la prochaine partie après ce but. On a joué notre style de jeu et on a montré c'était qui les meilleurs de la ligue », a lancé Liam Soulière, le gardien du Cégep André-Laurendeau.

« On a obtenu nos chances et on n'a pas profité de nos avantages numériques, fait remarquer Stephan Lebeau. Notre gardien de but n'est pas la cause de notre défaite, c'est plutôt le gardien adverse qui a été très bon. Je dois donner le crédit à l'équipe entière, parce qu'elle s'est présentée chez nous en voulant nous provoquer un peu. »

Maintenant que la série est égale 1-1, les deux équipes se présenteront dimanche au domicile du Boomerang en espérant prendre les devants.

« On est en séries. Il faut être prêts à tout. Penser gagner ça en trois matchs, c'était utopique. Il faut rester calme dans la victoire comme dans la défaite. On doit toutefois rebondir dimanche en jouant le même hockey, mais en étant plus acharnés pour compliquer le travail du gardien adverse. Je veux voir une équipe affamée et intense. Du moins, plus que ce soir », a résumé Lebeau.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer