Les Tigres humilient les Voltigeurs

Dominique Ducharme a trouvé la soirée longue derrière... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Dominique Ducharme a trouvé la soirée longue derrière le banc des Voltigeurs.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

Humiliés devant leurs partisans lors de leur dernier affrontement à domicile face aux Voltigeurs de Drummondville, les Tigres de Victoriaville se sont assurés d'éviter que la situation ne se reproduise et l'ont emporté par la marque de 7-1 vendredi soir.

Les hommes de Louis Robitaille étaient bien préparés et c'est le couteau entre les deux qu'ils se sont pointés sur la glace du Colisée Desjardins. Il n'y avait pas encore dix minutes d'écoulées au cadran que c'était déjà 2-0.

« Nous trouvons toutes sortes de façons de motiver nos joueurs en vue de la partie qui s'en vient. Aujourd'hui, nous leur avons dit qu'il s'agissait d'un septième match de séries éliminatoires, qu'il n'y avait pas de lendemain. Ils se sont bien préparés et ils ont bien répondu », s'est réjoui l'entraîneur-chef.

Le premier but des Tigres a été inscrit par Bradley Lalonde alors que son équipe était en supériorité numérique de deux hommes. Les locaux ont marqué deux autres fois avec un homme en plus en deuxième période afin de mettre le match hors de portée des jeunes Voltigeurs.

« Nous avons joué mollement sur l'attaque à cinq au cours des derniers matchs et ça nous a peut-être coûté un point contre l'Armada. Aujourd'hui, nous sommes revenus à la base, nous avons bien bougé la rondelle et ça a porté fruit. Même lorsque nous n'avons pas marqué, nous avons créé de belles choses », continue-t-il.

« Pas un manque d'effort »

Il s'agit d'un cinquième revers en six rencontres pour les Voltigeurs. Au cours de leurs deux derniers matchs, ils n'ont marqué que deux fois et ont accordé une quinzaine de buts à l'adversaire. Malgré ce passage difficile, Dominique Ducharme a refusé de jeter le blâme sur ses troupiers.

« Ils ont marqué tôt sur un 5 contre 3 et ont profité de leurs chances. Ils ont mieux joué que nous. Les Tigres ont une très bonne équipe, analyse l'instructeur. Nos joueurs ont connu des hauts et des bas, ça fait partie de l'apprentissage. Je ne pense pas que c'est un manque d'effort, je ne crois pas qu'il y avait un manque de volonté ».

La troisième étoile de la dernière semaine dans la LHJMQ, Olivier Rodrigue, a connu une autre sortie difficile, allouant sept buts sur 31 lancers. Il a été faible sur quelques tirs.

Un congé bénéfique

Les Tigres viennent ainsi de mettre un terme à une séquence de cinq matchs en sept soirs et bénéficieront d'une semaine sans jouer. Robitaille a déjà annoncé qu'il donnait le week-end de congé à ses joueurs.

« Ils ont besoin de repos. Ils sont tannés de m'entendre et moi aussi je suis tanné de m'entendre. Les équipes qui gagnent sont celles qui se reposent, qui s'amusent et qui travaillent fort quand c'est le temps. Je m'attends à ce qu'ils reviennent en forme pour les entraînements en vue de nos prochaines parties », dit-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer