Les Cantonniers ont manqué de munitions

La logique a été respectée dans la rencontre... (Spectre média, Maxime Picard)

Agrandir

La logique a été respectée dans la rencontre opposant les Cantonnies aux Estacades vendredi, mais c'est néanmoins de justesse que ces derniers ont pu l'emporter.

Spectre média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Les Estacades de Trois-Rivières n'allaient pas laisser passer pareille occasion. Affrontant une équipe décimée par les blessures, sans oublier les départs d'Alexandre Couture et Olivier Mathieu pour la LHJMQ, les Trifluviens ont quitté l'enceinte de l'aréna de Magog avec une victoire de 3-1 aux dépens des Cantonniers de Félix Potvin.

Celui-ci avait fait appel à cinq joueurs affiliés pour cette rencontre. Il était prévisible que les Magogois manqueraient de cohésion, surtout en début de rencontre. D'ailleurs, c'est seulement rendu à mi-chemin de la rencontre que les Cantonniers ont réussi à s'installer avec plus de régularité dans le territoire des Estacades.

Tous les espoirs étaient encore permis pour les Magogois lorsque le joueur affilié Jacob Dion a provoqué l'égalité 1-1 en marquant en avantage numérique. Malheureusement pour eux, les visiteurs ont repris leur priorité d'un but à peine 93 secondes plus tard par l'entremise de William Vadnais alors qu'il restait seulement 21 secondes à égrener au cadran. Ce même Vadnais a cloué le cercueil des Cantonniers en ajoutant un second filet en fin de rencontre lorsque Félix Potvin avait retiré son gardien Jacob Delorme, solide dans la défaite, en faveur d'un sixième patineur. Le prolifique Cédrick Desruisseaux avait ouvert le pointage pour les gagnants.

Logique respectée

La logique a été respectée dans cette rencontre. Les buts étaient difficiles à acheter avec tous ces joueurs absents dans le camp magogois. Néanmoins, c'est de justesse que les Estacades ont réussi à se défaire des adolescents de Félix Potvin.

« On ne s'attendait pas à une sortie facile, mais dans les circonstances, je considère que les gars ont été corrects. Oui, nous leur avons souvent donné le disque, notre relance était ordinaire, mais les gars se sont battus. Ce sont deux mauvais jeux de notre part qui ont mené à leurs deux premiers buts. Des erreurs qui auraient pu être évitées, car ce sont des petits détails sur lesquels nous avions insisté », a commenté Potvin.

À leurs trois dernières parties, les Cantonniers ont enfilé trois maigres buts. « Il y a des gars qui doivent prendre le relais et produire en attaque. C'est aussi simple que ça. On ne pourra pas se fier uniquement sur nos gardiens », d'ajouter le pilote Magogois.

Les Estacades ont dominé 30-24 au chapitre des lancers dans cette rencontre disputée devant une belle foule de près de 600 spectateurs. Les Cantonniers prendront la route samedi après-midi en visitant les Lions du Lac St-Louis.

Bantam AAA

Avant cette rencontre, les amateurs ont eu droit à un duel bantam AAA entre les Harfangs du Triolet et les Cascades Élites, deux formations de la Ligue d'Excellence du Québec. Les Harfangs de l'entraîneur Samuel Collard sont revenus de l'arrière à deux reprises pour finalement disposer de leurs rivaux 4-3. La rencontre, qui a plu aux spectateurs, a permis de voir à l'oeuvre plusieurs hockeyeurs qui seront de l'alignement des Cantonniers pour les deux saisons à venir.

Dave Nolin et Tommy Lafontaine, deux anciens porte-couleurs des Cantonniers, dirigent les Cascades.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer