Les Tigres démolis devant leurs partisans

James Povall a été retiré du match après... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

James Povall a été retiré du match après 20 minutes; il avait cédé à deux reprises.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) Les rencontres se suivent et ne se ressemblent pas chez les Tigres de Victoriaville. Après avoir vaincu les Voltigeurs de Drummondville 8-2, mercredi, ils se sont fait massacrer 7-0 par l'Armada de Blainville-Boisbriand, vendredi, devant leurs partisans.

« J'ai aimé notre départ, mais nous avons finalement accordé le premier but en désavantage numérique et un autre à dix secondes de la fin. C'était un mauvais but qui survenait au pire moment possible », analyse l'entraîneur-chef des Félins, Louis Robitaille.

Sentant que son gardien partant avait été fragilisé par ce sapin et désireux de provoquer une étincelle au sein de son offensive, l'instructeur a choisi de le retirer de la rencontre au profit de la recrue Tristan Côté-Cazenave. Malheureusement, le mouvement n'a pas eu l'effet escompté.

Les Montréalais ont inscrit trois autres buts sur seulement une douzaine de lancers en deuxième, puis deux derniers sur cinq tirs au cours du dernier tiers. TJ Melançon et Joël Teasdale ont obtenu trois points chacun dans la victoire. Les gardiens des Tigres ont combiné leurs efforts pour 22 arrêts à peine.

« C'est une tendance qu'on a récemment et c'est inacceptable. La confiance est fragile et nous avons surtaxé certains joueurs, alors quand le match vient hors de notre portée, nous avons tendance à baisser les bras et à tout de suite se concentrer sur le match suivant, explique Robitaille. C'est dû à une absence de leadership, il faudra y remédier. »

L'homme de hockey fait état d'une confiance fragile au sein de sa troupe depuis quelques semaines. Les Tigres devront ainsi s'assurer de marquer les premiers afin de connaître du succès.

Après avoir disputé 15 matchs en un mois, les Victoriavillois bénéficieront d'une semaine complète de congé afin de panser les petits bobos. Cette séquence permettra de bien se préparer en vue du prochain affrontement face aux Remparts de Québec. Certains joueurs se rapprocheront de retour au jeu, mais on ne croit pas pouvoir les inclure à l'alignement.

« Malheureusement, (Pascal) Laberge, (Tristan) Pormerleau et (Mathieu) Ayotte auront besoin de plus de temps que ça pour guérir. Nous avons hâte qu'ils reviennent, ce sont des joueurs clés. Il nous manque plusieurs joueurs importants depuis le début de la saison, ça complique les choses », affirme l'entraîneur.

Les Tigres ont perdu leurs deux premiers affrontements face aux Remparts. Ils ont déjà été victimes de trois blanchissages depuis le début de la campagne.

Alex Dostie s'amuse face aux Voltigeurs

Alex Dostie des Olympiques de Gatineau a inscrit quatre buts, doublant presque sa production de la saison, afin de mener son équipe à une victoire facile de 8-4 sur les Voltigeurs de Drummondville.

Le Drummondvillois d'origine est venu hanter l'équipe de son patelin. Il a inscrit le seul but du premier tiers afin de donner le ton au match, puis a marqué le but gagnant et le but d'assurance avant de compléter la marque dans un filet désert.

La séquence difficile des Voltigeurs de Drummondville se poursuit donc. La troupe de Dominique Ducharme a accordé huit buts pour un deuxième match consécutif, elle qui avait baissé pavillon 8-2 face aux Tigres.

L'entraîneur-chef des Voltigeurs, Dominique Ducharme, jette le blâme sur le comportement de ses joueurs avec la rondelle. Ces derniers donnent trop de revirements.

« Au cours de nos deux derniers matchs, presque tous les buts que nous avons accordés proviennent de ce qu'on fait quand nous avons la rondelle. Nous prenons de mauvaises décisions et provoquons des revirements. Ça donne des surnombres et de bonnes chances de marquer », explique-t-il.

Afanasyev retourne en Russie

Victime d'une deuxième commotion cérébrale en deux saisons face au Phoenix de Sherbrooke, l'attaquant russe Kristian Afanasyev a choisi de quitter la LHJMQ afin de retourner en Russie. Le joueur de 18 ans, qui obtient de bons résultats à l'école, a fait savoir à l'organisation des Voltigeurs qu'il préférait mettre fin à sa carrière de hockeyeur que de subir une autre commotion qui aurait des effets néfastes sur son avenir.

Le quatrième choix au total du repêchage européen de 2015 a perdu la carte pendant un moment lors de la rencontre du 29 octobre. Il n'a pas été en mesure de répondre aux attentes pendant son passage en Amérique du Nord, n'obtenant que 25 points en 74 matchs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer