La «méga» année d'Alex D'Orio

Alex D'Orio... (Archives La Tribune)

Agrandir

Alex D'Orio

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Après avoir participé à un premier camp dans le junior majeur l'an dernier, Alex D'Orio se présentera à Saint John avec l'intention de se battre pour le poste de numéro un.

L'année de vérité attend l'ancien portier des Cantonniers de Magog. Ou encore, une «méga année» comme il le dit si bien.

«Je fais tout pour arriver prêt au prochain camp, admet le choix de première ronde des Sea Dogs en 2015. Je l'aborde comme si c'était mon premier. Je m'entraîne présentement avec les gars d'Attitude Hockey, comme Jérémy Grégoire et Frédéric Aubé. Je compte tout donner pour faire bonne impression. J'ai vraiment hâte de faire mes débuts dans le junior majeur. Je regarde les matchs de la LHJMQ depuis longtemps et je suis motivé plus que jamais.»

Maintenant âgé de 21 ans, le gardien Marc-Antoine Turcotte a disputé sa dernière saison chez les juniors l'an dernier. Il ne reste donc que son adjoint de 19 ans Alex Bishop chez les Sea Dogs.

«Une fois que je ferai partie de l'équipe, je me concentrerai sur l'objectif de devenir numéro un. D'ici là, je souhaite simplement être un membre de l'équipe», explique D'Orio, qui a vécu une belle expérience à Calgary au camp de développement des gardiens de but des équipes canadiennes.

«J'arrive à peine du camp. J'étais d'ailleurs dans le même groupe que le gardien du Phoenix, Evan Fitzpatrick, qui est aussi mon frère de pension. J'ai appris beaucoup en côtoyant d'anciens gardiens de but professionnels qui agissent maintenant à titre d'entraîneurs, tels que Dwayne Roloson, Jeff Reese et Fred Brathwaite. J'ai aussi vu à l'oeuvre les gardiens de moins de 20 ans, parce que tout le monde s'entraînait ensemble. C'était très inspirant.»

Les Sea Dogs visent les grands honneurs

Les Sea Dogs seront considérés parmi les favoris afin de soulever la coupe du Président.

«Ce sera une saison importante pour les Sea Dogs, parce que tous nos bons joueurs avaient 18 ans l'an dernier. L'équipe est maintenant arrivée à maturité. La défensive sera vraiment incroyable, surtout si Thomas Chabot revient avec nous», note D'Orio.

Deux amis réunis

À son retour dans les Maritimes, Alex D'Orio se sentira moins seul que l'an dernier à pareille date puisque son ancien coéquipier Olivier Mathieu fera ses débuts avec les Sea Dogs.

«Je suis content d'accueillir Olivier Mathieu à Saint John. C'est un bon ami à moi à Magog et je suis persuadé qu'il sera capable de tirer son épingle du jeu. Il aura de la pression sur les épaules étant donné qu'il a été repêché en première ronde, mais il peut faire sa place au sein des Sea Dogs dès sa première saison», considère Alex D'Orio.

«Alex m'a dit à quel point les Sea Dogs étaient une organisation qui a de la classe, confie Olivier Mathieu. Saint John a rarement connu une saison difficile et cette fois, l'équipe vise la coupe. À 16 ans, je vais faire ce que l'entraîneur me demande. C'est drôle parce que je m'attendais à être repêché par Sherbrooke puisque je viens de la région et Anderson MacDonald se voyait atterrir à Saint John étant donné qu'il vient de là, mais c'est tout le contraire qui est survenu et je suis très content de rejoindre Alex, qui m'aidera à m'adapter plus rapidement.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer