Ducharme et les Voltigeurs s'entendent pour quatre ans

Dominique Ducharme est maintenant un directeur général et... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Dominique Ducharme est maintenant un directeur général et entraîneur-chef des Voltigeurs de Drummondville.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Les Voltigeurs de Drummondville et Dominique Ducharme se sont entendus sur une entente de quatre ans. L'homme de hockey agira à titre de directeur général et d'entraîneur-chef. Il aura la tâche de transformer une équipe moribonde en une formation aspirant aux grands honneurs de la LHJMQ.

« Si j'ai accepté l'offre des Voltigeurs, c'est parce que ça me permettait de me rapprocher de ma famille et parce que le défi sportif est intéressant, c'était un fit parfait. C'est une situation que j'aime et je veux laisser mon empreinte ici », indique le principal intéressé.

La tâche s'annonce ardue s'il veut recréer la dynastie qu'il a contribué à bâtir chez les Mooseheads d'Halifax. Il entend se mettre au boulot au cours des prochains jours. Il commencera par rencontrer les membres de son personnel et nommera des assistants pour les postes de directeur général et d'entraîneur-chef.

« C'est important pour moi d'être bien entouré. Je veux d'une équipe forte autour de moi, dit-il. Je vais rencontrer les gens qui ont de l'intérêt, dont Jean-François (Grégoire) et Jonathan (Lessard) et voir avec qui il y aura le meilleur fit. Chose certaine, ce ne sera pas l'affaire d'un seul homme. »

L'objectif de Ducharme sera d'être fin prêt en vue du repêchage midget qui aura lieu au début du mois de juin. En raison de leur piètre rendement, les Drummondvillois sélectionneront au troisième rang. Le joueur qu'ils amèneront deviendra l'un des piliers de la reconstruction.

« Une équipe championne ne se bâtit pas en une année, ça prend du temps pour mettre les choses en place et développer une culture en tant qu'organisation. Je crois que ça passe nécessairement par le repêchage. Le joueur que nous sélectionnerons au premier rang sera en mesure de nous aider rapidement et demeurera avec nous plusieurs années », ajoute-t-il.

« Un nouveau départ »

Pour les Voltigeurs de Drummondville, il s'agira d'un nouveau départ après une douzaine d'années de règne de Dominic Ricard. Au cours de cette période, la formation aura soulevé la Coupe du président. C'était en 2009.

Le président, Éric Verrier, ne cache pas que l'expérience acquise par Ducharme au cours des dernières années et les succès obtenus avec les Mooseheads ont penché lourd dans la balance au moment de sélectionner un directeur général. À l'origine, on voulait que les postes demeurent scindés, puis le conseil d'administration s'est ravisé.

« On a discuté avec plusieurs personnes dans l'entourage d'équipes juniors et professionnelles pour s'apercevoir qu'il était tout à fait possible pour un homme de hockey de combiner les deux fonctions. Lorsque nous avons fait passer les entrevues, nous cherchions un directeur, mais nous étions ouverts à ce qu'il occupe également le poste d'entraîneur », explique-t-il.

Lors des dernières semaines, plusieurs candidats ont été rencontrés et c'est la fiche et le parcours de Dominique qui le faisaient ressortir du lot, c'est celui qui cadrait le mieux au profil recherché par le comité de sélection.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer