Le directeur général des Voltigeurs est congédié

Dominic Ricard... (Archives La Presse)

Agrandir

Dominic Ricard

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Presse Canadienne
DRUMMONDVILLE

Les insuccès des Voltigeurs de Drummondville au cours des deux dernières saisons auront finalement eu raison de Dominic Ricard. Le président de la formation, Éric Verrier, a annoncé le congédiement de son directeur général quelques jours avant le début de la série les opposant aux Huskies de Rouyn-Noranda.

«Nous souhaitons rétablir une culture de succès dans tous les secteurs d'activités de notre organisation», a indiqué M. Verrier, expliquant que cette décision avait été prise afin d'obtenir une nouvelle orientation à l'aube d'un nouveau plan triennal et de la 35e saison.

Le président a précisé que le comité de sélection prendra le temps nécessaire afin de choisir le bon candidat pour occuper le poste de directeur-gérant. «Le processus débutera dès demain (mardi) et le comité de sélection nous fera part de ses conclusions et recommandations par la suite. Nous prendrons le temps qu'il faut afin de nous assurer de faire le bon choix», a-t-il dit, remerciant au passage Ricard pour le travail effectué au cours des 12 dernières saisons.

C'est le vice-président hockey, Stéphan Leblanc, qui occupera les fonctions de directeur général sur une base intérimaire.

«Je ne m'attendais pas à ça»

Jean-François Grégoire était à préparer la stratégie pour la série face aux Huskies en compagnie de Jonathan Lessard lorsqu'il a appris la nouvelle. Il a été littéralement pris par surprise n'ayant rien perçu qui pouvait être annonciateur d'une telle nouvelle.

«Je ne m'attendais pas à ça. Nous avions développé une belle relation moi et Dominic et c'est sûr que ça m'attriste. C'est le genre de chose qui arrive dans le monde du hockey. J'imagine que c'est une décision qui a été bien analysée; ce n'est pas mon rôle de le faire», a-t-il philosophé.

Le Sherbrookois a de quoi être inquiet pour son avenir, lui qui avait réussi à obtenir la confiance de Ricard, mais qui a un contrat qui vient à échéance au terme de la présente saison.

«C'est sûr que mon avenir est incertain, mais tout ce que je peux faire, c'est de me concentrer afin de bien faire mon travail et de préparer mon équipe du mieux que je peux pour les prochains matchs», a-t-il résumé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer