Jean-François Grégoire à la tête des Voltigeurs

Un peu plus de six semaines après avoir... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Un peu plus de six semaines après avoir été embauché par l'organisation à titre d'entraîneur « associé », Jean-François Grégoire est devenu officiellement, mercredi, l'entraîneur-chef des Voltigeurs de Drummondville.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Un peu plus de six semaines après avoir été embauché par l'organisation à titre d'entraîneur « associé », Jean-François Grégoire est devenu officiellement, mercredi, l'entraîneur-chef des Voltigeurs de Drummondville. Il sera seul aux commandes jusqu'à la fin de la saison.

« Ça représente un peu le scénario qu'on s'était fait lors de mon entrevue d'embauche en novembre. Dominic (Ricard) a beaucoup de travail en lien avec son poste de directeur général, il doit faire du recrutement, assister à de nombreux matchs et il était difficile pour lui de combiner les deux postes efficacement. Il a décidé de se concentrer sur sa tâche », explique le Sherbrookois.

Au moment de présenter Grégoire aux médias, en décembre, l'état-major drummondvillois avait pourtant laissé planer que Ricard serait en poste derrière le banc jusqu'au printemps et qu'on évaluerait la situation en cours d'été. C'est donc dire que l'homme de hockey a répondu aux attentes plus rapidement que prévu.

« Je crois qu'il était à l'aise avec ma vision des choses. Il faut dire que nous étions pas mal tout le temps sur la même longueur d'onde et plus les matchs passaient, plus nous étions d'accord sur la marche à suivre », ajoute-t-il.

Sans tambour ni trompette, Grégoire a pris de plus en plus de responsabilités dans l'entourage des Voltigeurs. On lui a notamment confié la gestion des rencontres en cours de route. C'est donc dire qu'il ne faut pas s'attendre à un changement en profondeur des façons de faire.

« Ce changement va s'inscrire dans la continuité. De toute façon, ce n'est pas le temps de tout changer à ce stade-ci de l'année et de désorienter les joueurs. Il y aura un nouveau coach, mais nous continuerons à développer notre jeune équipe avec les mêmes objectifs et la même philosophie », statue l'instructeur.

Jean-François Grégoire et Jonathan Lessard prendront donc un peu plus de responsabilités et ils seront appuyés dans leur travail par l'ancien professionnel Denis Gauthier qui est une véritable source d'inspiration lors des entraînements matinaux.

Place aux Remparts

Grégoire fera face à son premier défi en tant qu'entraîneur-chef titulaire ce soir, alors que les Voltigeurs recevront les Remparts de Québec. Si on s'attardera sur la façon de jouer du prochain adversaire, l'équipe d'entraîneurs entend d'abord améliorer certaines facettes du jeu de leurs protégés.

« On va se concentrer davantage sur ce qu'on peut contrôler, je veux d'une équipe qui fournit les efforts nécessaires et qui est compétitive match après match. Nous savons que les Remparts travaillent fort, il faudra être prêts », résume-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer