Stacey, un joueur surveillé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(VICTORIAVILLE) Sans excuser Trevor Stacey pour sa mise en échec illégale servie à Kristian Afanasyev dimanche contre les Voltigeurs de Drummondville, ce qui lui a valu une expulsion et une suspension de huit matchs, l'entraîneur Stéphane Julien estime que son bagarreur est un joueur surveillé par la LHJMQ.

« La Ligue avait déjà un oeil sur lui et on doit faire avec la sentence émise par le comité de discipline », confirme-t-il.

« Si la LHJMQ a décidé qu'il devait purger huit matchs de suspension, alors on devra se passer de Trevor pendant huit matchs, renchérit son coéquipier Guillaume Gauthier. Il nous aidera à son retour avec son apport physique. On a aimé sa façon de jouer dernièrement. Il ne faisait pas juste se battre et jouer salaud. Il jouait bien au hockey. Il est fâché maintenant, mais on l'encourage à ne pas lâcher.»

« Trevor Stacey avait un historique qui jouait contre lui, ajoute l'entraîneur. Ce qui n'aide pas sa cause, c'est qu'il est habitué de jouer à la crosse et il frappe avec les gants plus élevés. On l'avait déjà averti de frapper davantage avec le corps. On n'est pas complètement d'accord avec le nombre de matchs de suspension. Par contre, on a rencontré Trevor. On ne veut pas qu'il arrête de jouer avec la même énergie, mais il doit savoir doser un peu. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer