Dernier espoir de retrouver les corps manquants

L'heure de la dernière chance a sonné pour la Sûreté du Québec à Lac-Mégantic.... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jérôme Gaudreau

(LAC-MÉGANTIC) L'heure de la dernière chance a sonné pour la Sûreté du Québec à Lac-Mégantic. Un seul et dernier secteur très restreint doit désormais être refouillé par les enquêteurs afin d'espérer retrouver les cinq corps manquants sur les 47 victimes décomptées.

Aurélie Guindon... (Archives La Tribune, Julien Chamberland) - image 1.0

Agrandir

Aurélie Guindon

Archives La Tribune, Julien Chamberland

La SQ a terminé en effet son travail sur la scène de crime à l'exception d'un endroit qui a été isolé et bien identifié. La scène de crime comme on l'a connue jusqu'à hier n'existe donc plus. On parle maintenant d'une «scène contrôlée » et d'une scène de crime restreinte.

La zone rouge s'est ainsi transformée en zone jaune, qui demeurera sous la garde de la SQ pour des enjeux de santé et de sécurité.

«Le secteur sera limité à certaines personnes qui ont déjà reçu leur accréditation, comme les travailleurs qui poursuivent leurs recherches sur le secteur isolé, souligne la porte-parole de la SQ, Aurélie Guindon. Voilà pourquoi il y aura encore des restrictions en ce qui concerne les accès. »

 Texte complet dans La Tribune de mercredi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer