Une jeune femme arrêtée à la suite d'un incendie criminel

Une jeune femme de 23 ans pourrait faire face à plusieurs accusations à la... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Une jeune femme de 23 ans pourrait faire face à plusieurs accusations à la suite d'un incendie qui a lourdement endommagé un logement de la rue Walsh à Sherbrooke.

Les policiers et les pompiers sont intervenus peu avant 23h jeudi soir à la suite d'un appel au 911 signalant un feu ayant pris naissance dans un des 24 appartements de l'immeuble.

Le locataire du logement en question avait vu son ex-conjointe quitter les lieux en revenant chez lui.

En entrant dans son logement, il a constaté qu'un incendie y faisait rage.

Les soupçons ont immédiatement pesé sur elle, compte tenu que le locataire avait reçu des menaces de la part de la femme.

La suspecte a pu être retrouvée et interrogée par les enquêteurs. Selon Martin Carrier, porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS), elle pourrait faire face à des accusations d'incendie criminel, de menace et d'introduction par effraction.

«Le feu a causé d'important dommages au logement et aurait pu avoir de graves conséquences pour tout l'immeuble et ses locataires», dit-il.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer