Réjeanne Pelletier-Charette: un arrêt de procédures demandé

Une requête en arrêt des procédures a été débattue vendredi avant-midi  au... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partager

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Une requête en arrêt des procédures a été débattue vendredi avant-midi au palais de justice de Sherbrooke dans le dossier du jeune homme accusé du meurtre de Réjeanne Pelletier-Charette.

Deux semaines avant l'ouverture de son procès devant jury, qui doit s'ouvrir le 21 mai prochain, l'avocate de la défense Me Stéphanie Côté a tenté de faire tomber les accusations de meurtre au premier degré portées contre son client.

Le jeune homme est accusé de meurtre au premier degré, d'enlèvement, de séquestration, de vol de véhicule et de recel.

La défense a invoqué un délai déraisonnable avant la tenue du procès devant le juge Yves Tardif de la Cour supérieure.

L'accusé qui avait 16 ans au moment des événements allégués sera présent devant le juge pour l'audition de cette requête qui sera débattue par Me Stéphanie Côté en défense et Me Claude Robitaille pour le ministère public.

Le jeune homme, qui a franchi le cap de la majorité à l'été 2012, est accusé de meurtre au premier degré, d'enlèvement, de séquestration, de vol de véhicule et de recel. La victime dans cette affaire, une dame de 82 ans, a été retrouvée sans vie le 17 août 2010 près de son domicile du chemin Rodrigue dans le secteur Rock Forest.

C'est au terme de l'enquête préliminaire qui avait duré cinq jours entre novembre 2011 et février 2012 que l'adolescent a été cité sur le chef d'accusation le plus grave du Code criminel.

Une ordonnance de non-publication empêche de dévoiler la preuve révélée lors de l'enquête préliminaire.

Le débat de la requête en arrêt des procédures devrait subir le même sort afin que la preuve au dossier soit protégée pour ne pas contaminer le jury qui sera sélectionné à compter du 21 mai prochain.

Le procès de l'accusé de 18 ans devrait durer de cinq à six semaines. La poursuite entend appeler à la barre une trentaine de témoins, dont trois experts.

Texte complet dans La Tribune de samedi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer