Trois autres cas de vitesse excessive au volant signalés

Malgré les multiples avertissements et les conséquences plus sévères  contre... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partager

Sur le même thème

(Sherbrooke) Malgré les multiples avertissements et les conséquences plus sévères contre les contrevenants, des jeunes chauffards continuent à faire de la vitesse au volant.

Dimanche après-midi vers 15h, à Austin près de Magog, un jeune conducteur de 17 ans a été capté par le radar d'un agent de la Régie de police de Memphrémagog. Il roulait à 146 kilomètres/heure dans une zone de 80.

L'amende prévue pour un tel excès de vitesse dépasse les 1000 $ et entraîne une perte de 14 points sur un permis de conduire, mentionne un communiqué de la RPM.

Son permis probatoire de quatre points a été suspendu automatiquement pour sept jours, mais il risque de le perdre pour trois mois s'il est trouvé coupable de l'infraction.

Une autre course

De plus, deux autres jeunes conducteurs se sont fait prendre par la Sûreté du Québec (SQ) en train de courser sur l'autoroute. En moins d'une semaine, il s'agit de la deuxième intervention du genre faite par les policiers de la SQ du poste autoroutier de l'Estrie.

Vers 2h du matin dans la nuit de jeudi à vendredi, des patrouilleurs circulant sur l'autoroute 10 ont aperçu devant eux deux véhicules arriver du viaduc de la 55 Nord et accéder à la 10 direction Ouest.

Les deux véhicules se sont positionnés côte à côte sur l'autoroute, puis ont accéléré rapidement et ont circulé à haute vitesse jusqu'à la sortie 118 où les policiers ont été en mesure de les intercepter simultanément.

Les deux conducteurs, des jeunes de 19 ans de Magog, ont reçu chacun un constat de 1264$ et six points d'inaptitude.

Le 17 mars dernier, c'était deux jeunes hommes de 23 et 25 ans de Sherbrooke qui avaient reçu des constats pour la même infraction.

Le Code de la sécurité routière prévoit en cas de course de rue la suspension sur le champ du permis de conduire des contrevenants pour une période de sept jours et la saisie de leur véhicule à leurs frais pour la même période.

En cas de récidive, la période de suspension du permis et de saisie de véhicule est de 30 jours.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer