Intercepté par la GRC en se rendant à la manif de Montréal

Un étudiant du Cégep de Sherbrooke n'a pu se rendre à la manifestation ... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partager

(Sherbrooke) Un étudiant du Cégep de Sherbrooke n'a pu se rendre à la manifestation nationale de Montréal organisée par l'ASSÉ contre l'indexation des frais de scolarité, mardi après-midi. Le jeune homme a été intercepté par des policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) alors qu'il se dirigeait vers la métropole.

L'intervention policière a eu lieu en début d'après-midi sur l'autoroute 10 à la hauteur de l'Ange-Gardien, en Montérégie.

Selon le caporal Luc Thibault, les membres de l'Équipe intégrée de la sécurité nationale, dont fait partie la GRC, avaient de bonnes raisons de croire que l'individu aurait pu nuire à la sécurité lors de la manifestation qui s'est déroulée au centre-ville de Montréal.

«Nous avions reçu des informations à son sujet, dit-il simplement. Il aurait pu être une menace à la sécurité lors de la manifestation.»

Le suspect, dont on ne dit pas l'âge, a été interrogé et puis relâché par les policiers. Son dossier sera analysé. «Si des accusations sont portées, nous allons émettre un communiqué», ajoute M. Thibault.

La GRC ne dit pas si des objets ont été trouvés sur lui. L'étudiant n'a pas offert de résistance.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer