Trop pressé d'aller poinçonner à son travail

Les policiers de Magog ont pris part à une poursuite impliquant un conducteur... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partager

Sur le même thème

(Sherbrooke) Les policiers de Magog ont pris part à une poursuite impliquant un conducteur très pressé de se rendre au travail.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, peu avant 4h, des patrouilleurs ont capté un véhicule roulant à 100 km/h dans une zone de 50, sur la rue Sherbrooke à Magog.

Les agents de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) ont fait demi-tour et ont rejoint le véhicule qui a toutefois pris l'autoroute 10 en direction de Sherbrooke. Le chauffard maintenait une vitesse constante de 160 km/h sur une chaussée glissante, rapporte Paul Tear, porte-parole de la RPM.

La poursuite s'est terminée 20 kilomètres plus loin, dans le stationnement d'une entreprise située dans le parc industriel de Sherbrooke, où le suspect travaille. En descendant de son véhicule, le suspect a refusé d'obtempérer aux ordres des policiers sous prétexte qu'il devait poinçonner.

L'homme de 56 ans de Magog, connu des policiers, a dû être maîtrisé et ramené au quartier général de Magog, où il est détenu.

Il doit faire face à des accusations de fuite, d'entrave et de conduite dangereuse. Le suspect était d'ailleurs sous le coup d'accusations de conduite avec capacités affaiblies par l'alcool, d'entrave et de menaces envers les policiers pour des événements survenus en août 2011, ajoute-t-on.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer