Un détenu utilisait l'identité d'un policier

Frédéric Martel... (Archives La Tribune)

Agrandir

Frédéric Martel

Archives La Tribune

Partager

(Sherbrooke) Après avoir hypothéqué la santé d'un enquêteur du Service de police de Sherbrooke en 2006, voilà que Frédéric Martel est accusé d'avoir utilisé l'identité de ce policier pour effectuer des achats frauduleux à partir de sa cellule du pénitencier à sécurité maximum de Port-Cartier.

Déjà accusé de multiples chefs de fraude derrière les murs de la prison, de nouvelles accusations de tentative de fraude et d'utilisation de l'identité d'une autre personne ont été déposées contre le multirécidiviste.

Il aurait aussi comploté pour faire entrer des médicaments prohibés à l'intérieur des murs du pénitencier.

L'homme de 35 ans été accusé d'avoir utilisé l'identité du policier à qui il avait asséné un violent coup de poing après un interrogatoire au quartier général du SPS. Frédéric Martel avait été condamné à cinq ans de prison en 2009 pour des événements où la victime avait subi un sévère traumatisme crânien.

Texte complet dans La Tribune de vendredi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer