La prison ou l'absolution inconditionnelle pour Blais?

Louis-Philippe Blais... (La Tribune, René-Charles Quirion)

Agrandir

Louis-Philippe Blais

La Tribune, René-Charles Quirion

Partager

(Montréal) Reconnu coupable de conduite dangereuse simple, Louis-Philippe Blais saura le 29 avril prochain s'il évite la prison et l'imposition d'un casier judiciaire. Blais a été acquitté de l'accusation de conduite dangereuse dans le cadre d'une course de rue causant la mort de Paul Lacharité et causant des blessures à sa conjointe le 26 avril 2009.

Celui qui a foncé dans la portière de Paul Lacharité devant le Tim Hortons de l'arrondissement de Fleurimont connaîtra son sort un peu plus de quatre ans après les tragiques événements.

L'avocat de la défense MeAlexandre Caissie et la procureure aux poursuites criminelles Me Corinne Girard ont présenté mercredi à Montréal des positions diamétralement opposées au juge Michel Delorme de la Cour supérieure.

La défense réclame une absolution inconditionnelle, alors que la poursuite réclame que Blais purge une année de détention.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer