Jocelyn Arnold sera entendu en Cour d'appel

Jocelyn Arnold... (La Tribune, René-Charles Quirion)

Agrandir

Jocelyn Arnold

La Tribune, René-Charles Quirion

Partager

(Sherbrooke) Condamné à une peine de quatre ans pour avoir déchargé intentionnellement une arme à feu sans se soucier de la vie ou de la sécurité d'autrui, Jocelyn Arnold, de Coaticook, pourra être entendu par la Cour d'appel du Québec.

Le juge Jacques R. Fournier a autorisé l'avocat de la défense Me Christian Raymond à présenter ses arguments à un banc de trois juges du plus haut tribunal au Québec.

Cependant, le juge a pris en délibéré la requête de remise en liberté de Jocelyn Arnold en attendant que son pourvoi soit entendu par la Cour d'appel.

Jocelyn Arnold a été reconnu coupable le 14 décembre 2012 par la juge Hélène Fabi de la Cour du Québec. L'un des chefs d'accusation étant passible d'une peine minimale de quatre années de détention, Arnold a aussitôt été incarcéré.

Texte complet dans La Tribune de mercredi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer