Manifestants poivrés à la rencontre sur le sommet de l'éducation

Partager

(Sherbrooke) Des agents de sécurité ont dû intervenir avec du poivre de Cayenne, vendredi avant-midi afin d'empêcher des manifestants de pénétrer dans le Centre culturel de l'Université de Sherbrooke, où se déroule la troisième rencontre préparatoire devant mener au sommet sur l'éducation.

Voulant forcer l'entrée, les manifestants ont mis l'équipe de sécurité sur les dents. L'un d'eux a poivré les personnes qui s'étaient présentés dans la porte. Plusieurs ont été pris par surprise par l'intervention.

La scène n'a duré qu'une minute, les manifestants s'étant dispersés.

Auparavant, la manifestation de la Coalition estienne opposée à la tarification et à la privatisation des services publics s'était déroulée sans problème.

- Avec Chloé Cotnoir

Texte complet dans La Tribune de samedi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer