Marie-France Houle reste incarcérée

Marie-France Houle... (Archives La Tribune)

Agrandir

Marie-France Houle

Archives La Tribune

Partager

Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) La juge de la Cour du Québec Dominique Slater en est venue à la conclusion que Marie-France Houle représentait un trop grand risque pour la société et a ordonné qu'elle demeure emprisonnée jusqu'à la fin des procédures judiciaires.

C'est que la Victoriavilloise de 46 ans accusée de conduite avec les facultés affaiblies causant de graves lésions à un piéton, mardi soir, n'en est pas à ses premières expériences devant le tribunal. À plusieurs reprises par le passé, elle a été reconnue coupable d'avoir omis de se présenter en cour lorsque prescrit.

Elle a également été condamnée pour des chefs de fraude et de méfait public. Encore aujourd'hui, elle a une cause pendante de bris de condition.

« Quand un accusé est en attente de procès, on s'attend de lui à ce qu'il ait un comportement exemplaire. Ce n'est visiblement pas votre cas. Vous avez également un comportement pour le moins inquiétant et vous n'offrez que bien peu de garanties. Il n'y a rien qui peut m'assurer que vous respecterez vos engagements», a indiqué la magistrate au moment de rendre son verdict.

Texte complet dans La Tribune de vendredi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer