Patrick Laroche jugé apte à comparaître

Patrick Laroche s'était barricadé à son domicile de... (Archives La Tribune)

Agrandir

Patrick Laroche s'était barricadé à son domicile de la rue Prince à Victoriaville en décembre.

Archives La Tribune

Partager

Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) Près de trois semaines après s'être barricadé à son domicile de la rue Prince à Victoriaville, tenant les policiers en haleine pendant plus d'une douzaine d'heures, Patrick Laroche a été jugé apte à comparaître, mercredi matin, au palais de justice de Victoriaville. Il fera face à huit accusations, dont une de voies de fait sur un agent de la paix et une autre de menace de mort.

L'homme de 38 ans est apparu beaucoup plus posé que lors de sa comparution du 24 décembre, au cours de laquelle il avait carrément traité la juge Dominique Slater de «folle». Il a répondu poliment aux exigences du Tribunal et a même remercié l'audience après qu'on lui ait signalé qu'il devra revenir à la Cour le 15 janvier pour son enquête sur remise en liberté.

Rappelons que, le 20 décembre dernier, Patrick Laroche, un individu bien connu des milieux policiers, a préféré se barricader plutôt que d'obtempérer aux directives des agents qui se sont présentés à son domicile pour procéder à son arrestation.

Son entêtement a provoqué un déploiement massif de l'escouade tactique de la Sûreté du Québec qui a complètement bouclé le quartier entourant l'école Pie X et ouvert un poste de commandement mobile.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer