Production de cannabis: Roger Roy écope deux ans de prison

À la tête de la plantation de Saint-Isidore-de-Clifton éradiquée dans le cadre... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partager

(SHERBROOKE) À la tête de la plantation de Saint-Isidore-de-Clifton éradiquée dans le cadre de l'opération « Famine », Roger Roy a été condamné hier à deux ans moins un jour de prison.

Défendu par Me Joël Bourassa, Roger Roy avait reconnu en juillet dernier avoir produit du cannabis à Saint-Isidore-de-Clifton entre le 1er janvier et le 28 juillet 2010.

Roy a aussi plaidé coupable à des accusations de possession de cannabis dans le but d'en faire le trafic et de complot pour production. C'est une production de plus de 7800 plants qui avait été éradiquée dans ce champ de la MRC du Haut-Saint-François.

C'est à la suite d'une suggestion commune de Me Bourassa et du procureur aux poursuites criminelles Me Andy Drouin que Roger Roy a été condamné à cette peine. Le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec lui a aussi imposé une probation d'une année à sa sortie de détention.

Des perquisitions avaient été effectuées à Eastman, North Hatley, Saint-Isidore, Canton d'Orford et Sherbrooke lors de l'opération Famine menée le 1er décembre 2010.

L'opération Famine, qui avait été effectuée par la Sûreté du Québec, la Régie de police Memphrémagog et le Service de police de Sherbrooke, avait permis d'arrêter une quinzaine de personnes.

Quelque 12 000 plants de cannabis, 370 000 $ en argent et huit véhicules avaient été saisis lors de cette opération.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer