La famille Fillion-Morin enfin soulagée

Pascal Morin... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Pascal Morin

Imacom, Jessica Garneau

Partager

Jérôme Gaudreau

(Sherbrooke) Pour la première fois, les parents de Juliette et Laurence Fillion se disaient enfin soulagés jeudi à la suite de la comparution de Pascal Morin devant la Commission d'examen des troubles mentaux.

Claudia Morin... (Imacom, Jessica Garneau) - image 1.0

Agrandir

Claudia Morin

Imacom, Jessica Garneau

Le discours tenu par les membres du jury et par le personnel qui entoure Pascal Morin à l'aile psychiatrique du CHUS Hôtel-Dieu a réconforté Claudia Morin et Francis Fillion.

Un peu moins d'un an après avoir perdu ses deux filles et sa mère, victimes du délire de Pascal Morin en février 2012, Claudia Morin a confié être satisfaite de la décision des trois jurés de la Cour administrative du Québec.

Rappelons que la Commission a jugé qu'il était préférable de garder Pascal Morin en détention au CHUS et de lui permettre des sorties supervisées uniquement. Celui qui a été déclaré non criminellement responsable des meurtres de ses deux nièces et de sa mère s'est également vu interdire d'entrer en contact avec la famille élargie.

« Lors de ses autres comparutions, nous n'étions pas totalement satisfaits de ce que nous entendions. Maintenant, pour la première fois, nous sommes soulagés. Ça nous rassure de vous entendre aujourd'hui! », a-t-elle déclaré devant le jury et son frère Pascal Morin.

Texte complet dans La Tribune de samedi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer