42 mois de prison pour Claude Létourneau

Claude Létourneau... (Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Claude Létourneau

Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau

Partager

François Gougeon

(Sherbrooke) L'homme à la seringue, Claude Létourneau, passera les 42 prochains mois en prison, pour payer sa dette d'un crime qui a causé «de graves inconvénients à de nombreuses victimes, créé un climat de terreur à Sherbrooke et causé des dommages économiques difficilement quantifiables».

Le juge Conrad Chapdelaine s'est ainsi rendu à la suggestion commune de la procureure aux poursuites pénales et criminelles, Me Émilie Baril-Côté et de l'avocat le représentant, Me Philippe Gilbert.

Claude Léourneau avait plaidé coupable la semaine dernière de 32 chefs d'accusations de voies de faits armés et de quatre chefs ayant causé des lésions. Sa peine de détention, où il sera soumis à une thérapie, tient compte des six derniers mois passés en prison, pour un total de quatre ans d'emprisonnement.

Les crimes commis par Létourneau entre janvier et le 1er juin 2012, au moment de son arrestation, se sont déroulés dans 10 commerces de Sherbrooke et deux de Lévis, où les seringues qu'il enfouissait soigneusement dans les vêtements ont mis 33 personnes en contact, dont sept ont été piqués et trois ayant dû suivre de pénibles et inquiétants traitements de trithérapie. Cependant, il n'y a eu aucun cas de contamination.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer