Un important réseau de braconnage mis au jour

Les agents de protection de la faune ont mis fin aux activités d'un  important... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partager

(Sherbrooke) Les agents de protection de la faune ont mis fin aux activités d'un important réseau de braconnage qui sévissait dans plusieurs municipalités du Centre-du-Québec.

Les actes reprochés aux suspects concernent principalement la chasse au cerf de Virginie la nuit et en temps prohibé. On leur reproche aussi d'avoir eu un surplus de prises, de la vente et de l'achat de chair de cerf de Virginie et d'avoir tirer à partir de véhicules.

Les individus pratiquaient la chasse de nuit au cerf de Virginie sur des terres agricoles de Sainte-Séraphine, de Sainte-Eulalie, de Tingwick, de Sainte-Clothide-de-Horton, de Saint?Samuel et de Kingsey Falls.

Au total, plus de 55 personnes sont visées par «l'opération Renard» et près de 35 perquisitions ont été effectuées principalement dans des municipalités du Centre-du-Québec, selon un communiqué.

Près de 250 chefs d'accusation sont comptabilisés, a-t-on indiqué en conférence de presse. S'ils sont reconnus coupables, les individus impliqués sont passibles d'amendes pouvant totaliser 400 000 $.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer