L'homme aux seringues souillées a plaidé coupable

Claude Létourneau... (Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Claude Létourneau

Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau

Partager

Sur le même thème

(Sherbrooke) Claude Létourneau a avoué être celui qui a dissimulé des seringues souillées dans des vêtements de commerces de Sherbrooke au début de l'année.

Il a plaidé coupable jeudi après-midi au palais de justice de Sherbrooke.

On saura le 29 novembre la sentence qui lui sera imposée. La Cournne et la défense ont formulé une suggestion commune de quatre ans de prison.

Létourneau faisait face à 28 chefs d'accusation de voies de fait armées survenues entre août 2011 et mai 2012 en plus de cinq de voies de fait causant des lésions. Deux chefs d'accusation portent sur seringues dissimulées dans la région de Québec en 2002.

Létourneau était détenu depuis son arrestation le 31 mai dernier.

On a appris dernièrement que les seringues n'étaient pas contaminées par le VIH.

Les seringues de Létourneau lui servaient à s'injecter de la coke et de l'héroïne avant de les dissimuler dans des vêtements de magasins. Claude Létourneau a dit regretter d'avoir placé des seringues et causé un émoi à Sherbrooke. Il était drogué lorsq'il posait ces gestes.

- Avec René-Charles Quirion

Texte complet dans La Tribune de vendredi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer