Attouchements sexuels: un procès en juin pour Poliquin

Partager

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) La juge de la Cour du Québec Dominique Slater a déterminé qu'il y avait suffisamment d'éléments dans le récit de la victime afin de justifier la tenue d'un procès dans le dossier de Joël Poliquin, cet enseignant et musicien accusé d'avoir procédé à des attouchements sexuels sur une victime d'âge mineur alors qu'il se trouvait en position d'autorité.

Celui qui oeuvrait à titre de directeur adjoint à la polyvalente La Samare de Plessisville au moment de son arrestation a été accusé relativement à des gestes qu'il aurait commis entre le 1er avril 2002 et le 14 janvier 2003 à Warwick sur une seule présumée victime.

Il a été cité à procès le 18 juin au terme d'une enquête préliminaire qui n'aura duré qu'une demi-journée.

Rappelons que Poliquin a été suspendu de son poste au lendemain de son arrestation, et ce, pour la durée des procédures judiciaires. Son cas sera réévalué en fonction du verdict.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer